16 mars 2010

En pagaille

Ce soir je vais à un concert et je suis über contente. 

La Nunuche, en face de moi dans mon bureau, m'exaspère beaucoup beaucoup. Comment peut-on être aussi cul-cul et aussi lèche-bottes ?

Aujourd'hui, on dirait que Paris a enfilé son habit de printemps, et ça rend les gens heureux. Moi avec.

Puisque je ne peux rien m'acheter comme vêtement en ce moment (trop tôt), je me suis lâcher sur des tas de paires de chaussettes.

J'ai eu ma première lubie alimentaire, hier en sortant du boulot. Il me fallait des petits suisses, coûte que coûte. Ouf, mon Ours était à ce moment précis en train de faire les courses, et se trouvait pile poil dans le bon rayon au moment où je l'ai appelé entre deux métros, désespérée.

Quand je ferme les yeux, je m'imagine sans trop de difficulté en maillot de bain sur une immense plage. Et évidemment, ça me plaît. Encore deux semaines !

Mon frère me manque un peu, en ce moment. J'ai hâte de le voir en avril. Et de voir la tête qu'il va faire quand je lui dirai.

C'est idiot, mais depuis quelque jours, mon chat (mort depuis plus de deux ans déjà) me manque un peu…

Et puis… j'aimerais bien que ma libido retrouve sa forme. C'est long, là. 

42_23513463

 

Posté par vanierxx à 18:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur En pagaille

Poster un commentaire