14 janvier 2010

La délicate tendresse du mâle

Hier soir, mon Ours me faisait (à contre-cœur, le salopard) un massage du dos et me lance, négligemment :  " Tiens, j'ai lui aujourd'hui que les femmes comme toi, qui ont des rondeurs aux hanches et aux fesses développent plus d'anticorps et sont en meilleure santé que les autres." Et le voilà qui continue tout souriant, heureux de me savoir en forme(s).  Hum. Comment ça les femmes COMME MOI ? 
Posté par vanierxx à 11:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]